Réussir la transformation numérique des entreprises
English Licence Creative Commons AttributionLicence Creative Commons Attribution
ILM_hero_vader

15 articles pour comprendre 2015

2015 restera marquée dans nos mémoires. La résumer en quelques articles est un exercice périlleux, auquel je me suis prêté de bonne grâce car c’est l’occasion de vous faire partager mes sources favorites. Embarquement.

summer-wars-030-1777x1000L’année avait pourtant bien commencé : l’ami Julien Breitfeld nous plongeait dans un futur googlisé grâce à un conte de Noël à la fois fascinant et effrayant. Quelque part après 2030, nous habiterons Gafaworld.

À lire ici

 

Mais l’actualité dramatique de Janvier nous rappelait que si l’avenir semblait inquiétant, le présent offrait déjà son lot de terreur et d’incompréhension.

Parmi les nombreux articles publiés après les attentats de Charlie et du vendredi 13 novembre, j’ai particulièrement apprécié les éditos engagés et documentés d’Usbek & Rica. Imaginer le futur n’empêche pas d’analyser remarquablement le présent.

À lire ici

 

26932_10150168337110177_4588806_nL’usage des réseaux sociaux dans ces moments de crise nous a également révélé à quel point notre manière de communiquer avait changé. La mort, traditionnellement discrète et intime, s’est faite une place dans nos timelines sur Twitter et Facebook. Ainsi ce texte bouleversant de Sheryl Sandberg, COO de Facebook, à propos du décès brutal de son mari Dave Goldberg. À lire ici

 

Heureusement la vie continue, et avec elle nos petits et grands tracas quotidiens. L’auteure et blogueuse Rachel Vanier nous rappelle avec beaucoup d’humour (et des gifs animés) que les mots ont un sens, en particulier dans les relations hommes-femmes.

À lire ici 

 

Le non moins génial Tim Urban nous explique pourquoi certaines personnes (dont je fais partie, vous l’aurez deviné) sont toujours en retard. Son blog est la révélation de l’année pour moi.

À découvrir ici.

 

Elon Musk est sans conteste LE personnage tech de l’année. Automobile, énergie, conquête spatiale,…2015 est l’année de tous les succès. Ses présentations publiques sont désormais aussi attendues, suivies et commentées que celles de feu Steve Jobs. Découvrez les secrets d’Elon pour transformer une présentation de batteries murales en concert de rockstar ici.

 

Back to business (model), avec Apple, qui passe l’air de rien d’un métier de fabricant de produits à celui de fournisseur de services. Oubliez votre iPhone, Apple va s’inviter dans tous les recoins de votre vie. Mais – chut ! – puisqu’on vous dit que l’important est le nombre de montres vendues à Noël…

Lisez plutôt ceci.

 

colin 15marches2015 est aussi l’année où la transformation digitale est devenue totalement mainstream. Impossible pour les entreprises de ne pas y consacrer au moins une conférence de presse, de créer un poste, voire une nouvelle Direction dédiée. Nicolas Colin nous rappelle que pour se transformer il faut déjà commencer par regarder la réalité en face. “Jusqu’ici, tout va bien”… À lire ici.

 

Merkapt-Rebooting-your-DNADans un style plus direct, Philippe Méda insiste lui sur le fait qu’il n’y a pas de fatalité à être “ubérisé” : le problème n’est pas Uber, c’est vous (votre stratégie, vos produits, votre relation client,…). Ouch !

C’est ici.

 

Graham 15marchesDevenir une “licorne” ne s’improvise pas non plus : mieux vaut suivre les conseils des professionnels. Vous n’aurez plus aucune excuse en découvrant cette traduction française du mythique Startup Playbook de Sam Altman (fondateur de l’accélérateur Y Combinator). Illustré par Gregory Koberger et traduit par Florent Berthet (qu’ils en soient remerciés, c’est un superbe job). À déguster ici.

 

A16z 15marchesMais au fait, toutes ces startups valorisées des milliards ne sont-elles pas en train de nous refaire le coup de la bulle internet ? « Pas du tout » nous expliquent les venture-capitalistes d’Andreessen-Horowitz, dans cette présentation qui est un modèle du genre.
C’est ici.

 

 

Reconsider 15marchesEt si le problème n’était pas tant le risque d’une bulle financière que celui du prêt-à-penser dominant sur les startups, la disruption, les levées de fonds et tout le bullshit qui les accompagne ? David Heinemeier Hansson alias @dhh, co-auteur du célèbre ReWork et du logiciel BaseCamp nous régale dans une tribune initialement destinée au Web Summit de Dublin. Un grand pavé dans la mare aux startups, et sûrement pas le dernier. À savourer ici.

 

img_3692Ce débat ne doit pas vous empêcher d’aborder la nécessaire transformation de votre entreprise : ne manquez pas pour cela la trilogie de l’ami Cecil Dijoux sur son blog #hypertextual qui fait brillamment le tour du sujet.

À lire ici.

 

2015, c’est aussi l’année où j’ai eu la chance de rencontrer Robin Chase, fondatrice de ZipCar et auteure du très bon Peers Inc. Robin poursuit son travail d’évangélisation sur le « nouveau capitalisme », basé sur l’optimisation des excédents de capacité et la mise en réseau des moyens.

À lire ici.

 

Tim_OReillyLa mutation du capitalisme, c’est bien joli mais quand est-ce qu’on mange ? Tim O’Reilly s’interroge sur la place du travailleur dans la on-demand economy et plus généralement dans les entreprises dévorées par le logiciel. “The algorithm is the new shift boss ». Ok.

Vrai sujet à découvrir ici.

 

1-MFEVCOgGeEP695XXBfs0IgQue vous travailliez en entreprise ou à votre compte, il faudra vous adapter, évoluer et intégrer de nouvelles compétences et savoir-être. Les startups deviennent full stack (capable de concevoir, développer et vendre un produit). Il va falloir vous y mettre aussi : devenez un “Full-Stack Employee”, nous dit Chris Messina ici.

 

 

ILM_hero_starEnfin, impossible en cette fin d’année de passer à côté d’un autre évènement, cinématographique celui-là. La Force du Marketing s’est réveillée sous la houlette de Disney qui gère désormais la « franchise » Star Wars. Toujours en avance, Wired nous avait fait cadeau dès cet été d’un exceptionnel dossier sur l’histoire d’Industrial Light Magic, le laboratoire à innovations technologiques de George Lucas. Nous devons à ILM les premiers Star Wars, mais aussi la naissance de Pixar, les effets spéciaux de Terminator, Avatar, Transformers… À découvrir ici.

 

Ainsi se termine une année qui a vu la réalité dépasser la fiction dans bien des domaines. 

Pour ma part j’espère que vous serez toujours plus nombreux à nous suivre et je vous souhaite très sincèrement une excellente année 2016. 

On se quitte en musique. À très vite