Réussir la transformation numérique des entreprises
English Licence Creative Commons AttributionLicence Creative Commons Attribution

Transportez-vous les uns les autres !

Uber et Blablacar sont devenus en quelques années des acteurs incontournables de la mobilité. Ces sociétés technologiques, qui n’ont ni véhicule ni salarié, bouleversent les modèles d’affaires des industries en place. Leur réussite n’est pas due au hasard. Découvrez quelles sont les clés de leur succès.

Blablacar met en relation des conducteurs non professionnels et des voyageurs pour des trajets de moyenne à longue distance. Uber met en relation des conducteurs (professionnels ou non) avec des voyageurs, majoritairement sur des trajets de courte distance. La fréquentation du premier atteint les 10 millions de voyageurs en quelques années. Le second réalise déjà 150 000 courses par jour dans 45 pays. La croissance de ces services est exponentielle. Rien ne semble pouvoir les arrêter.

Comment expliquer ce succès ? Ces entreprises ont développé un business model de plateforme qui réunit producteur et consommateur dans un même environnement. Ce modèle se distingue de celui de « tuyau » traditionnel où l’entreprise produit un service qu’elle vend ensuite au client.

15marches_plateformeCe type de modèles s’est fortement répandu avec les nouvelles technologies. Le web permet le contact direct avec l’utilisateur final et le producteur (désintermédiation), en shuntant les intermédiaires traditionnels. Le smartphone et le GPS permettent la géolocalisation en temps réel et l’identification facile. Les algorithmes optimisent le rapprochement offre-demande. La plateforme crée un « environnement élégant » pour la mise en relation, en apportant les fonctionnalités nécessaires à l’échange de valeurs entre particuliers ou professionnels.

Nous utilisons tous des plateformes, de Leboncoin à Facebook. Cependant, le pari de faire voyager ensemble des inconnus n’est pas du même ordre que celui de vendre son vélo ou chater avec ses amis.

Pour y parvenir, Blablacar et Uber ou encore Airbnb (lire l’article ici) ont dû créer, tester puis déployer des fonctionnalités originales.

La présentation ci-dessus détaille les principales clés du succès  :

  • Changer la manière de produire le service
  • Changer la manière de consommer le service
  • Valider et contrôler le service
  • Capacité à passer à l’échelle

Ces critères sont cumulatifs. Il ne suffit pas par exemple de créer un site de partage beau et pratique. Les « producteurs » (conducteurs, loueurs de maisons,…) doivent bénéficier des mêmes attentions que les « consommateurs » (touristes, voyageurs,…). Le « contrôle social » (commentaires, notations) n’est pas suffisant non plus : une modération est nécessaire, humaine ou algorithmique. Enfin, votre service doit pouvoir passer à l’échelle grâce à de faibles coûts marginaux, sous peine d’exploser en vol si vous rencontrez le succès.

Mais une fois atteinte la masse critique, votre plateforme cumulera les avantages d’une offre et d’un marché abondants. La mise en relation s’améliorera grâce aux données captées et exploitées. Vos profits augmenteront exponentiellement.

Méfiez-vous des plateformes : elles rendent les applications « traditionnelles » moins attractives, moins souples et moins efficaces économiquement :“une application sans plateforme sera toujours supplantée par une plateforme” (Colin et Verdier).

 

 Si vous avez apprécié cet article, partagez-le !

 

 

Notes : merci à PollenStudio qui a réalisé le graphisme de cette présentation et à plateformed.info qui l’a inspirée.